Quel GR choisir pour commencer la rando ?

La France est un pays aux paysages variés et un terrain idéal pour les randonneurs. En effet, plusieurs sentiers de grandes randonnées (GR) traversent le pays. Pour prendre un bon départ et éviter les mauvaises surprises, vous devez choisir soigneusement votre itinéraire de randonnée. Nous vous indiquons quel GR choisir lorsque vous commencez à faire de la randonnée, puis nous vous donnons quelques conseils pour choisir celui qui vous convient le mieux.

Quel GR choisir pour commencer la randonnée ?

Avec plus de 2000 km de longueur, le GR 34 est connu comme étant l’itinéraire de grande randonnée le plus long et le plus facile de France. Communément appelé « sentier des douaniers », il permet de faire le tour de toute la Bretagne.

A découvrir également : Explorez les États-Unis en voiture : des itinéraires exceptionnels pour vos road trips

L’itinéraire part du Mont-Saint-Michel dans le département de la Manche et se termine à Saint-Nazaire dans le département de la Loire-Atlantique. Le paysage est constitué de falaises, de plages, de criques, de petits ports, de cités corsaires, etc. Le GR 34 comporte des tronçons emblématiques, comme la côte de Granit Rose de Perros-Guirec à Lannion et la Côte d’Émeraude de Dinard à Saint-Brieuc.

Malgré sa longueur et ses chemins de falaise aux dénivelés importants, le GR 34 est considéré comme l’un des sentiers de grande randonnée le plus praticable. En marchant à un rythme de 20 km par jour, il faudrait environ 100 jours pour en faire le tour complet.

A lire en complément : Découvrir les richesses culturelles à travers les activités immanquables lors de vos voyages à l'étranger

Quels sont les points à prendre en compte pour choisir le GR qui vous convient ?

Les points les plus importants pour choisir un GR sont le dénivelé, la distance et la durée. Ces critères ne déterminent pas la difficulté du sentier, mais il est important de les prendre en compte lors du choix du GR. En effet, les sentiers peuvent présenter un faible dénivelé et une distance moindre, mais exiger un niveau élevé d’effort physique en cours de route.

Pour les débutants, il est recommandé de commencer par un sentier de 300 à 500 m de dénivelé. C’est un bon entraînement pour ceux qui veulent commencer progressivement. Lorsque vous recherchez un GR sur internet, à défaut d’en trouver un qui présente au plus 500 m de dénivelé, vous pouvez vous référer au niveau de difficulté. Choisissez un GR qui varie de facile à modérée. Pensez également à vérifier le temps et la distance. Sachez que pour un début, il est préférable d’éviter les longues randonnées où vous marchez plus de 15 km en une journée.

Enfin, si vous êtes débutant, nous vous conseillons de choisir le GR 34 pour votre premier trek. Il est peut-être le plus long, mais beaucoup de randonneurs s’accordent à dire qu’il est le plus facile. Si malgré ces indications vous souhaitez choisir un autre GR, n’hésitez pas à suivre les critères mentionnés ci-dessus.

Les avantages et inconvénients des GR classiques versus les GR de pays

Il existe différents types de GR, chacun avec ses propres avantages et inconvénients. Les sentiers les plus courants sont les GR classiques, mais il y a aussi des circuits de randonnée appelés GR de pays. Le choix entre l’un ou l’autre dépendra du type d’expérience que vous recherchez lors de votre randonnée.

Les GR classiques sont très populaires en France. Ils se caractérisent par leur longueur et leur difficulté croissantes, offrant aux randonneurs un vrai défi à relever. C’est une excellente option pour ceux qui recherchent une expérience physique intense dans la nature sauvage française.

Cependant, certains points négatifs méritent aussi attention lorsque vous envisagez cette option. Tout d’abord, ce genre de GR est souvent bondé pendant la saison touristique, en particulier sur les tronçons les plus célèbres tels que le GR 20 ou le TMB (Tour Mont Blanc). Il peut être difficile pour ceux qui cherchent à s’évader complètement dans la nature sans rencontrer trop d’autres personnes. Ces sentiers passent souvent par des villes où il faut trouver des lieux pour dormir et manger régulièrement ainsi que payer davantage pour cela quand ils ont été réservés à l’avance.


De l’autre côté, nous avons les GR de pays qui présentent une expérience différente car ils sont moins connus. Certains circuits sont conçus spécialement pour découvrir davantage sur une région précise ; ils sont plus courts et offrent de nombreuses possibilités pour les randonneurs débutants ou intermédiaires. Les GR de pays traversent des zones rurales, faisant découvrir la culture locale en quasi permanence. C’est l’occasion parfaite pour ceux qui cherchent à pratiquer leur français avec les habitants.

Pensez à bien noter que ces sentiers n’offrent pas nécessairement le même défi physique que les GR classiques. Vous ne trouverez probablement pas autant de changements d’altitude sur un GR de pays qu’un sentier classique ; c’est une option idéale si vous recherchez une expérience relaxante dans la nature française.


En fin de compte, tout dépendra du type d’expérience que vous voulez avoir pendant votre voyage. Si vous décidez d’emprunter un GR classique, assurez-vous d’être prêt physiquement et mentalement pour relever le challenge ! Si vous préférez quelque chose de moins exigeant mais aussi enrichissant culturellement, alors choisissez un circuit régional. Quel que soit votre choix, n’oubliez jamais : ‘Le vrai voyage ne consiste pas à chercher de nouveaux horizons mais à regarder avec des yeux différents’.

Comment bien préparer sa première randonnée sur un GR : équipement, itinéraire, alimentation

Maintenant que vous avez choisi le GR idéal pour votre voyage, pensez à bien planifier soigneusement votre itinéraire avant de partir. Étudiez bien où se trouvent les villes étapes avec leurs hébergements proposés afin d’éviter des surprises désagréables, notamment lorsque cela nécessite des réservations obligatoires plusieurs semaines ou mois en amont, comme c’est souvent le cas sur certains circuits classiques très demandés par les touristes étrangers (comme cité plus haut). Le site internet ‘Grande Randonnée France’ propose une liste exhaustive des sentiers disponibles en fonction des régions françaises ainsi qu’une description détaillée de chacun d’eux ; n’hésitez pas à consulter ces ressources utiles pendant vos recherches.

Au-delà de l’équipement et de l’itinéraire, l’alimentation est un autre aspect important à prendre en compte lors de la planification d’une randonnée sur un GR. Les repas doivent être adaptés aux efforts physiques que vous allez fournir tout au long de votre voyage. Choisissez des plats légers et faciles à digérer qui apportent suffisamment de calories pour éviter les coups de fatigue et maintenir vos réserves énergétiques ; mais aussi des aliments riches en protéines, vitamines et sels minéraux pour aider le corps à récupérer après une journée intense.

Si vous voulez profiter pleinement du sentier choisi, pensez à avoir du courage, une bonne condition physique (adaptée selon les difficultés estimées) ainsi qu’une passion pour la nature française !