Actu

Pourquoi les Vietnamiens sont-ils petits (en général) ?

Dans certains pays, la population possède une taille physique plus ou moins petite. C’est le cas du Vietnam où la majorité des Vietnamiens sont petits. Pourquoi les Vietnamiens sont-ils petits ? Trouvez ici les raisons qui justifient cette taille.

Les Vietnamiens sont petits à cause des gènes biologiques

La taille des Vietnamiens provient d’une époque antique. Depuis le temps des tout premiers Vietnamiens, la taille n’était pas au-dessus de la moyenne normale. C’est un fait qui remonte à des siècles en arrière. Ces Vietnamiens possèdent dans le corps des gènes biologiques qui engendrent la petite taille. Ainsi, de génération en génération, ces gènes sont transmis de façon héréditaire. C’est l’une des raisons pour lesquelles les Vietnamiens sont petits.

A lire en complément : Où faire un master en tourisme ?

De façon plus concrète, vous pouvez remarquer que le Vietnam se trouve dans les 5 premiers au classement des populations de courte taille. Des études ont même révélé que la taille moyenne d’un habitant au Vietnam est 1,60 mètre.

Les Vietnamiens sont petits à cause de la malnutrition

Vietnamiens

Lire également : Quelle est la meilleure période pour partir en Egypte ?

La malnutrition est un phénomène qui se fait remarquer de plus en plus dans plusieurs pays. Cette dernière impacte surtout les enfants et ralentit le rythme de croissance de ces derniers. Selon le cas, la malnutrition peut arrêter la croissance chez un enfant.

Au Vietnam la malnutrition est remarquée chez bon nombre d’enfants. Près de 250 000 enfants ; soit plus du ¼, des enfants de ce pays sont mal nourris. Tous ceux-ci auront un retard de croissance et seront alors de petites tailles en grandissant.

Par ailleurs, le reste des enfants vietnamiens qui ne souffrent pas de malnutrition peuvent atteindre la taille moyenne pour chaque sexe à l’âge adulte. L’État envisage d’accompagner ces enfants en mettant en place un programme de lutte contre la malnutrition. Enfin, vous devez retenir que l’insuffisance de nutrition peut ralentir la croissance de l’enfant.

Quelle solution pour les Vietnamiens ?

Face à ce phénomène, le premier réflexe à avoir est de combattre la malnutrition. Pour ce faire, les Vietnamiens doivent accompagner l’État dans sa politique de lutte contre la malnutrition. Cette lutte pourra permettre aux bénéficiaires d’atteindre au minimum la taille moyenne connue pour le Vietnam.

Ainsi, avec le temps, la taille moyenne pourrait augmenter, car les enfants sont mieux nourris. Ceci n’impactera pas forcément les gènes biologiques, mais une amélioration sera remarquée sur une longue période. Enfin, les Vietnamiens doivent suivre les recommandations des organisations mondiales qui visent à améliorer la croissance des habitants du pays.